Nogaro, l’apprentissage continue

Bonjour à tous,

Ce weekend se déroulait sur le circuit de Nogaro la 2° manche du championnat, la première avec notre châssis qui nous a été livré une semaine auparavant.

En plus de notre duo expérimenté Nicolas Oliveira et Ludovic Faure et en l’absence d’Ellen Lohr retenue par Mercedes-Benz pour piloter une Mercedes 190 EVO 2 DTM 1994 sur le Nurburgring (oui, nous aussi nous sommes jaloux….) notre équipe s’est étoffée avec la participation de Gilles Lempereur, champion de France de Formule Renault dans les années 80.

Notre apprentissage se poursuit (trop) lentement et il est clair qu’il nous manque encore certaines clés pour bien comprendre l’auto mais notre rythme de course est bon, avec un équipage homogène (les 3 pilotes sont dans la même seconde tout le weekend) nous arrivons à compenser notre manque de vitesse pure sur les meilleurs pilotes des meilleures équipes par une régularité qui paye lorsque les pilotes moins véloces prennent le volant des voitures les plus rapides.

Nous partons 9° sur la grille pour la première course du samedi après midi, nous nous remontons à une très bonne 5° place avant de retomber à la 7° place suite a pénalités provoquées par des erreurs de jeunesse (vitesse excessive dans les stands et faute lors de la procédure de sortie de safety car) et une fois la journée de samedi terminée avec un réglage de l’auto sur la dalle que les équipes de TTM nous ont gentiment laissé utiliser nous entamons la journée du dimanche pleins d’optimisme.

A notre grande surprise l’auto est exactement dans les mêmes temps une fois ce (long) réglage fait le samedi soir et nous ne progressons pas par rapport aux extra terrestres du premier paquet qui enchainent les tours rapides sans se poser de question en ressortant des virages avec une vitesse et une motricité qui rendent nos pilotes perplexes.

Bien sur à trop vouloir suivre des gens BEAUCOUP plus rapides nous commençons à commettre des petites fautes, a conduire plus agressivement et ce qui doit arriver arrive, à savoir nous brisons une transmission, ce qui ne doit pas se passer car c’est le tendon d’Achille bien connu de l’auto et il faut la ménager.

Une fois de plus les équipes de TTM font l’impossible pour réparer le tout et changer le demi arbre en 35 minutes au prix de quelques jurons et brulures car tout est très chaud et nous terminons la course du matin….avant derniers soit 18°….à 23 tours.

Le repas de midi a été bien terne et nous sommes repartis l’après midi pour la dernière course avec un sentiment de frustration, de colère et d’incompréhension sur la manière dont les équipes de tête peuvent rouler aussi vite avec des équipages beaucoup moins homogènes que le notre et des trajectoires qui ont intrigué nos anciens pros.

La course du dimanche après midi se passe sans grand encombre mis à part une touchette avec la voiture 2 de ETC ce qui nous cause un autre arrêt au stands pour remplacer 2 pièces métalliques, à noter que notre châssis comprend les évolutions 2014 de TTM dont une pièce “fusible” qui permet de ne pas endommager le châssis dans ce cas de figure et aux dires des techniciens de TTM sans cette évolution nous ne serions pas repartis, donc un très bon point pour cette évolution.

Nous finissons la course à la 14° place en remontant les voitures les plus lentes avec un rythme toujours constant ce qui nous laisse entrevoir des jours meilleurs car dès que nous aurons compris le réglage magique qui fait aller les 5-6 autos de devant aussi vite nous pourrons les battre sur la régularité, il nous faut être à portée de tir.

Toutes nos félicitations à la voiture 1 de chez Ohres qui malgré une petite casse de biellette de boite à dominé le weekend non pas de la tête et des épaules mais de la tête et des genoux, on espère pouvoir les battre bientôt mais il nous reste beaucoup de travail.

Un énorme merci aux mécanos de TTM qui nous ont encore assisté ce weekend, pour les réparations et pour les réglages, ca ne porte pas encore ses fruits sur la piste mais notre régularité nous installe sur le plateau comme une équipe avec qui compter….une fois que nous aurons trouvé le réglage qui nous manque pour être avec le paquet de devant.

La prochaine course se déroulera sur le circuit de Lédenon et 29 Juin, venez nous voir !!!

A bientôt